Toulouse OncoWeek, 3-5 février 2016, Centre Pierre Baudis

Le Pôle Technologique sera présent pour le 1er TOW avec 2 posters et deux présentations.
Frédéric Lopez interviendra à la session « Grand Public » le jeudi 4 février, à 18h, pour parler des technologies et de la recherche sur le cancer.
Le vendredi 5 février, à 17h, Laure Tonini parlera de la nouvelle technologie développée sur le Pôle, la spectrométrie de masse SWATH et l‘identification de biomarqueurs dans le cadre du cancer colorectal (vendredi 5 février, 17h).
Posters :
« Using SWATH-Mass Spectrometry for Proteomics discovery of clinical biomarkers in colorectal cancer », Laure Tonini, Laetitia Ligat, Frédéric Pont, Nathalie Saint-Laurent, Janick Selves, Caroline Grégoire, Rosine Guimbaud et Frédéric Lopez.

> Lien Poster SWATH

«Using 2D-DIGE for Proteomic Discovery of CDA-related pathways in Pancreatic Cancer», Nathalie Saint-Laurent, Frédéric Pont, Marion Gayral, Pierre Cordelier et Frédéric Lopez.

>Lien Poster DIGE

A Point Mutation in Suppressor of Cytokine Signalling 2 (Socs2) Increases the Susceptibility to Inflammation of the Mammary Gland while Associated with Higher Body Weight and Size and Higher Milk Production in a Sheep Model

Rupp R, Senin P, Sarry J, Allain C, Tasca C, Ligat L, Portes D, Woloszyn F, Bouchez O, Tabouret G, Lebastard M, Caubet C, Foucras G, Tosser-Klopp G -11/11/2015

PLoS Genet. 2015 Dec 11;11(12):e1005629. doi: 10.1371/journal.pgen.1005629. eCollection 2015

Voir l’article sur PubMed

Lire la suite

Protéomique et Cancer du Pancréas

Marlène Dufresne (équipe Pierre Cordelier, CRCT), en étroite collaboration avec le Plateau de Protéomique du Pôle technologique du CRCT, vient de publier un article sur des bio-marqueurs protéiques des stades pré-néoplasiques du cancer du pancréas. Cette étude pré-clinique utilisant plusieurs modèles murins mimant la pathologie humaine  révèle, pour la première fois, l’identité de protéines plasmatiques discriminant les différents stades préneoplasiques de PanIN (Pancreatic Intraepithelial Neoplasia) avant l’apparition des tumeurs. Cette étude préfigure des perspectives de développement d’approches non-invasives pour la prédiction et le détection précoce de l’adénocarcinome pancréatique.
Retrouvez l’article et son lien PubMed dans la page Bibliographie.
A lire donc.

Le couplage BIA-MS à l’origine de deux articles récents…

Le Pôle Technologique développe depuis plusieurs années une stratégie originale pour l’identification de partenaires d’interactions. Cette approche associe la technologie BIA (Biomolecular Interaction analysis) de mesure des interactions moléculaires par SPR (Surface Plasmon Resonance) à la Spectrométrie de masse. Le principe consiste à immobiliser sur une surface dédiée (Sensorchip) la molécule d’intérêt (ADN, ARN, protéine…), à injecter en temps réel un mélange complexe, à mesurer la spécificité de l’interaction, à récupérer le ou les partenaires fixés. Dans un deuxième temps, les protéines récupérées sont identifiées en spectrométrie de masse.

Ce couplage BIA-MS a été mis à profit pour l’identification de partenaires de P36, fragment peptidique dérivé de ALK (Cf. Aubry et al., Cell Death and Disease sur la page Bibliographie) et l’identification d’ITAFs, protéines régulatrices de l’activité IRES du FGF-1 (Cf. Ainaoui et al., Plos One sur la page bibliographie).

Page 6 sur 13
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 13